Le stade mise sur la préférence européenne

Nicolas Stival

— 

Retour au championnat, mais priorité à l'Europe. Après un mois et demi de Tournoi des VI Nations, les entraîneurs toulousains ont récupéré tous leurs sélectionnés, ou presque (voir ci-contre). « Les matchs internationaux sont terminés, on va enfin pouvoir travailler dans la continuité, se félicite le manager général Guy Novès. Il est difficile d'évaluer l'état physique des joueurs dès le premier entraînement. Mais ils sont conscients que les choses sérieuses en club vont commencer. »

Dimanche, le Stadium, à guichets fermés, hébergera le choc des Stades (Toulousain et Français). Un match au sommet de la 21e journée du Top 14 entre le leader et le 3e, mais sans grand enjeu sportif. A six rencontres de la fin de la phase régulière, les deux formations sont quasiment assurées de figurer dans le dernier carré du championnat. « Nous avons la tête à Cardiff », assure Novès.

Les Rouge et Noir disputeront le 11 avril au pays de Galles un quart de finale de Coupe d'Europe. Le premier match à élimination directe de la saison.

« Il nous reste trois semaines pour avoir l'équipe la plus compétitive de ce quart, reprend-il. On va jouer auparavant contre le Stade Français et Brive [où Toulouse se rendra le 4 avril], deux grosses cylindrées. C'est intéressant car ce seront des oppositions de haut niveau. Le danger, c'est d'y laisser des plumes. » Pas question pour autant de se ménager avant le choc européen, prévient Novès. « Il va falloir que les joueurs gagnent leur place pour Cardiff ! » Les billets pour le Millenium Stadium de la capitale galloise seront chers, et pas seulement dans les tribunes... ■