Pyrénées-Orientales : Dernière étape avant la traversée du Titicaca pour Malia Metella et deux amis

AVENTURE L’ancienne championne de natation Malia Metella et deux amis ont choisi le lac Matemale (Pyrénées-Orientales) pour s’entraîner avant de tenter la traversée du Titicaca (Pérou, Bolivie)

Martin Roman
— 
Le gouvernement bolivien souhaite construire un musée subaquatique au fond du Lac Titicaca.
Le gouvernement bolivien souhaite construire un musée subaquatique au fond du Lac Titicaca. — Juan Karita/AP/SIPA

Traverser à la nage et en totale autonomie les 122 km du lac Titicaca au Pérou : voici le défi complètement fou que s’est fixé un trio d’aventuriers. Et avant d’entamer ce long périple, ils ont choisi le lac Matemale (Pyrénées-Orientales) et ses 1.600 mètres d’altitude pour s’entraîner une dernière fois. Au micro de France Bleu Roussillon, la vice-championne olympique de natation Malia Metella explique ce choix : « Même si ce n’est pas aussi haut, le lac de Matemale permet de trouver de l’altitude ». Et il faudra qu’ils s’y habituent s’ils veulent venir à bout du berceau des Incas situé à plus de 3800 mètres d’altitude !

Le Matemale constitue donc une sorte de répétition générale pour ces trois nageurs expérimentés. Ainsi, Malia Metella, Théo Curin (amputé des quatre membres et qui nage donc avec des prothèses) et Matthieu Witvoet nagent plusieurs heures chaque jour en tirant, chacun leur tour, leur radeau de 400 kg, composé de panneaux solaires. Il leur servira pour se reposer, manger, discuter… Chacun possède un rôle différent dans l’équipage et contribue au bon déroulement de ce fabuleux périple qui les amènera, on l’espère, au bout du Titicaca.