Au buzzer de l'Hermine de Nantes

— 

L'homme qui tombe à pic. Un shoot du milieu du terrain de Cédric Ferchaud a donné la victoire à l'Hermine de Nantes, samedi, à Boulazac, lors de la 23e journée de Pro B (79-80). « Il restait 1,5 seconde et Benoît Mangin me décale, raconte le héros du jour. Je n'ai pas eu le temps de réfléchir, il fallait jeter la balle. C'est incroyable de gagner comme ça. »

Ce shoot désespéré est en tout cas venu récompenser une Hermine courageuse, qui s'est accrochée après un début raté. « Nous avons eu un sursaut, tout le monde a commencé à défendre, apprécie Ferchaud. Chris [Pearson] et John [Williamson] ont sorti un gros match offensif, et nous avons montré une vraie force collective. » Une abnégation parachevée par l'arrière international, qui avoue se sentir de mieux en mieux dans cette formation nantaise. « Je retrouve mes sensations, notamment sur le plan physique. C'est vraiment agréable. » Ses coéquipiers ne diront pas le contraire. ■ J. R.