Coupe Davis: Tsonga remet les Bleus dans le coup

TENNIS Le Français s'impose face à Stepanek et égalise à 1-1 face aux Tchèques...

R.S., avec agence

— 

Le tennisman français Jo-Wilfried Tsonga, vainqueur de Radek Stepanek en Coupe Davis, le 6 mars 2009, à Ostrava.
Le tennisman français Jo-Wilfried Tsonga, vainqueur de Radek Stepanek en Coupe Davis, le 6 mars 2009, à Ostrava. — P.Josek/REUTERS

Un dernier coup droit gagnant, une poignée de main à son adversaire et Jo-Wilfried peut tomber dans les bras de... Gilles Simon. En un peu plus de deux heures de jeu face à l’imprévisible tchèque, le Manceau a non seulement vengé son pote, battu un peu plus tôt face à Berdych, mais il a aussi remis la France en scelle dans son premier tour de coupe Davis en terre tchèque (1-1).



Vainqueur en trois sets 7-5, 6-2, 7-6 dans le deuxième simple vendredi à Ostrava, il a donc su gérer la pression de l’égalisation, quasiment indispensable pour ne pas compromettre les chances de qualification des Bleus. Dans l'histoire la compétition, la France n'a réussi qu'à trois reprises à remonter un déficit de 2 à 0 à l'issue des deux premiers simples.



Autorité et puissance

En remportant avec brio son deuxième match en Coupe Davis, Tsonga a montré que même s'il n'est actuellement que le troisième français à l'ATP derrière Simon et Monfils, il est le vrai leader de l'équipe de France. Sa première victoire en Roumanie avait déjà suggéré qu'il avait l'étoffe d'un grand joueur d'équipe. Il a conforté l'impression vendredi en dominant, en patron, un Stepanek dépassé par tant d'autorité et de puissance.



Pour revivre la rencontre Tsonga - Stepanek en live, cliquez ici...

Pour revivre le match de Simon - Berdych en live, cliquez ici...

A 5-5 dans le premier set, alors qu'il n'y a pas eu la moindre balle de break jusque-là, Tsonga a pris les choses en main pour breaker le Tchèque, 16e mondial, sur deux passings autoritaires. Il a ensuite survolé le deuxième set avant de donner une nouvelle fois des gages de grande solidité sur les points importants du troisième.



Du coup, tout reste ouvert à Ostrava avant le double de samedi qui pourrait une nouvelle fois être décisif. Michaël Llodra et Richard Gasquet y seront opposés à Jan Hernych et Lukas Dlouhy, même s'il est possible que le capitaine tchèque préfère aligner le duo Stepanek - Berdych.