Les Toulonnais ne doivent pas ramer face à l'Aviron

— 

Et maintenant, reconquérir Mayol ! La victoire bonifiée à Bourgoin-Jallieu (12-23), vendredi dernier, a donné des ailes au Rugby Club Toulonnais (10e). Demain, lors de la 19e journée de Top 14, les Varois devront confirmer leur regain de forme face à un des poids lourds du championnat, l'Aviron Bayonnais (5e), en lutte pour la H Cup. Au RCT de redevenir maître à la maison, où il ne s'est imposé qu'à quatre reprises cette saison. « Il nous reste huit matchs à jouer, dont cinq à Mayol. Il va falloir essayer d'en gagner trois, afin d'être libérés pour le match à Marseille [face à Toulouse] », annonce le président, Mourad Boudjellal.

Un succès face aux Basques et Toulon aurait, effectivement, assuré une bonne partie de son maintien. Mais « face à de grosses équipes, comme Bayonne ou Perpignan, on se doit de fonctionner en équipe, sous peine de se mettre en difficulté », prévient le pilier Alessio Galasso. Pour la venue de Bayonne, le staff des Rouge et Noir a donc retenu un groupe de guerriers, avec notamment les retours, chez les avants, des deux Géorgiens Gregory Labadze et Davit Kubriashvili, retenus la semaine passée en sélection. Tandis que derrière, le petit prodige Orene Ai'i devrait tenir sa place en tant que numéro 15, après avoir été blessé à la cheville il y a quinze jours au Stade Français. ■S. D.