Comment jouer à l'extérieur à domicile...

FOOT Laurent Blanc et certains Lillois râlent contre la délocalisation de leur match au Stade de France...

Antoine Maes

— 

L'entraîneur de Lille Rudi Garcia le 10 mai 2008, à l'époque où il entraînait le Mans.Il s'est officiellement engagé avec Lille à la suite du départ de Claude Puel à Lyon.
L'entraîneur de Lille Rudi Garcia le 10 mai 2008, à l'époque où il entraînait le Mans.Il s'est officiellement engagé avec Lille à la suite du départ de Claude Puel à Lyon. — Jean Francois Monier AFP

L'an passé, ils avaient établi un record de fréquentation pour un match de L1 avec 77 840 spectateurs. Jeudi, la barre des 78 000 billets était franchie, et le club espérait pouvoir jouer à guichet fermé samedi soir (79 500). Mais cela ne suffit pas forcément à tous les Lillois pour affronter l'OL au Stade de France, demain. Pour la deuxième meilleure équipe de L1 à domicile, délocaliser la réception de Lyon à Saint-Denis peut revenir à se tirer une balle dans les crampons.

Voir les infos sportives sur ce match ici

Comment jouer à domicile à l'extérieur

Dans les rangs Nordistes, il y a trois manières de voir les choses. Façon VRP d'abord, comme Rudi Garcia. «C'est un faux débat. Si on veut être une grande équipe, il faut être capable de jouer dans un tel contexte. On fait ce métier aussi pour disputer ces matchs. Bon, c'est peut-être un avantage pour eux», lâche le coach. Façon employé modèle, ensuite, à l'image de Grégory Malicki. «Je n'ai pas envie de vous donner mon avis. C'est sûr, on aura moins de repères. Mais on nous demande de jouer au Stade de France, alors on y va, et pour gagner», grommelle le portier nordiste.

Façon salarié vindicatif, enfin, comme Rio Mavuba. «On aurait préféré le Stadium. Sportivement, l'an passé, ce n'était pas une réussite [défaite 0-1]. Mais il y a d'autres intérêts. Peut-être que ça génère plus de trésorerie. C'est aussi un coup marketing. Ou peut-être qu'on se prépare pour le Grand Stade. Mais il ne faut pas oublier que c'est un match à domicile. Même si c'est un peu difficile de s'en convaincre», balance l'ex-Bordelais. En fait, Le moins content, c'est Laurent Blanc. Rival des Lyonnais, le coach girondin n'est pas fan de cette opération. «Lyon ne dispute ainsi que 18 matchs à l'extérieur, et ce n'est pas très équitable», souligne-t-il. Allez, une victoire du Losc, et on n'en parle plus.

Et vous qu'en pensez-vous? Les dirigeants lillois faussent-ils le championnat en délocalisant ce match? Ou estimez-vous que le SDF doit aussi servir aux clubs plutôt qu'à des concerts de Céline Dion?