Rudi Garcia a peut-être trouvé son nouvel éden avec Hazard

— 

Flamber en prime-time et sous les yeux du boss de l'OL Jean-Michel Aulas a un coût. Hier, après sa prestation pharaonique contre Lyon, Eden Hazard était au centre des attentions. « Tout le monde sait qu'il a le potentiel pour devenir un grand joueur, mais il a encore du travail. Il faut qu'il progresse dans l'animation défensive. Au début, Eden pensait que le foot ne se jouait que quand on a le ballon », sourit Rudi Garcia.

Le jeune Belge âgé de 18 ans, qui est resté parfaitement placide après sa spectaculaire performance de mercredi, devrait débuter sur le banc du Stade de France. « On l'amène petit à petit au plus haut niveau. Il n'a que 18 ans, il ne faut pas l'oublier. Il y a tellement d'exemples de joueurs qui n'ont pas su confirmer. Et parfois, quand il est titulaire, il est moins percutant, comme ce fut le cas à Auxerre [lors de la 24e journée de L1, défaite 2-0] », rappelle l'entraîneur des Dogues. Mais se priver de l'international belge, c'est un luxe que le Losc peut actuellement se payer. Surtout quand les titulaires du poste s'appellent Michel Bastos ou Ludovic Obraniak, qui ont déjà inscrit 9 buts chacun cette saison. Abondance de biens ne nuit pas forcément... ■ A. M.