Puel - Reveillère, le clash

FOOT L'entraîneur lyonnais a renvoyé son joueur aux vestiaires pendant l'entraînement...

R.S.

— 

Le Lyonnais Anthony Reveillère (en rouge), lors de la Coupe de la Paix, le 21 juillet 2007.
Le Lyonnais Anthony Reveillère (en rouge), lors de la Coupe de la Paix, le 21 juillet 2007. — REUTERS

«Allez va-t-en! Rentre aux vestiaires!» C’est en substance ce qu’a lancé l’entraîneur de l’OL, Claude Puel, à son défenseur en plein entraînement, jeudi après-midi. A l’origine de l'altercation, une chasuble échangée avec un partenaire sans autorisation... En conférence de presse, Claude Puel a tenu à minimiser l’incident, affirmant que le problème sera réglé prochainement avec le joueur en tête à tête.

Depuis plusieurs semaines, le latéral prépare son retour à la compétition. Touché aux ligaments du genou le 22 novembre contre Paris, il est revenu à l’entraînement contre l’avis des médecins du club, après avoir refusé l’hypothèse d’une opération. Pour retrouver les terrains, Reveillère est passé par la médecine du travail. Une voie peu courante pour un joueur professionnel.



Retour en CFA?

Cet épisode n’avait pas vraiment enchanté Claude Puel, qui préconisait lui aussi un passage sur la table d’opération. Pressenti pour faire son retour à la compétition ce week-end avec la CFA, Reveillère n’a pas choisi le meilleur moyen de séduire à nouveau son entraîneur. Avec les blessures de François Clerc et John Mensah, le jeune Gassama a encore de beaux jours devant lui.