Ça se gâte entre Ribéry et le Bayern

FOOT Le Français s'est à nouveau épanché dans la presse allemande...

A.P. avec agence

— 

On n'arrête pas un Franck Ribéry déterminé. Le Français du Bayern s'offre un doublé et noie en partie tous les espoirs de qualification du Sporting, balayé 5-0 chez lui par les Bavarois.
On n'arrête pas un Franck Ribéry déterminé. Le Français du Bayern s'offre un doublé et noie en partie tous les espoirs de qualification du Sporting, balayé 5-0 chez lui par les Bavarois. — J.M.Ribeiro/REUTERS

Entre Franck Ribéry et le Bayern Munich, la période n’est plus aux déclarations d’amour et aux blagues de sale gosse. Le Français est encore au centre de remous au sein du club bavarois alors qu'il s'est plaint de ses coéquipiers, selon la presse allemande de mardi.

«Je me suis plaint auprès de l'entraîneur du fait que je n'ai quasiment pas de soutien quand je veux mettre la pression sur le côté gauche. L'entraîneur m'a donné raison», se défend Ribéry dans les colonnes du quotidien populaire «Bild». Ces déclarations interviennent alors que le joueur ne cesse d'être au centre de rumeurs de transfert, alimentées récemment par son agent qui le verrait bien partir pour Barcelone.

«Ca devient pénible»

Le très influent président du Bayern, Franz Beckenbauer,  regrette cette agitation. «C'est toujours un problème quand un joueur veut s'en aller et met un pistolet sur la tempe de son club car il n'a alors que peu de chances de pouvoir partir», a-t-il souligné dans  «Bild».

Durant la pause hivernale, l'ancien Marseillais avait déjà déclenché une tempête en affirmant qu'un club comme le Real Madrid le faisait rêver. Il avait également refusé de s'engager sur son maintien au Bayern jusqu'au terme de son contrat en 2011 avant de revenir légèrement sur ses propos. Ribéry s'est également déclarée agacée de la situation. «Ça devient pénible toutes ces questions, tout le temps», confiait-il mercredi dernier. Pénible pour tout le monde doivent penser ses dirigeants.