Le TFC cherche un quart dans le Pas-de-Calais

Nicolas Stival

— 

Trois jours après un nul à Auxerre (1-1) et quatre jours avant d'accueillir Bordeaux, Toulouse se déplace ce soir (20 h 45, sur Eurosport) à Boulogne-sur-Mer. Une tranche de Coupe de France prise en sandwich par la L1. S'il s'impose chez le 6e de L2, le TFC atteindra les quarts de finale de la compétition pour la première fois depuis la saison 1992-1993 (défaite contre Laval, 0-1).

« Cela va commencer à devenir sérieux si on franchit ce tour, juge le milieu offensif Bryan Bergougnoux, auteur de l'égalisation samedi à Auxerre. Même si c'est un match "moche", il faudra passer. » Les Violets, 5es de L1, s'appuient sur une impressionnante série en cours de treize rencontres sans défaite - onze en championnat, deux en Coupe de France. De son côté, Boulogne n'est plus l'équipe qui jouait les terreurs de L2 jusqu'au début de l'année : elle a enchaîné trois défaites et un nul avant sa victoire à Bastia, vendredi (1-3). « ll n'y a pas un énorme écart entre les deux formations, juge pourtant le milieu Etienne Didot, de retour dans le groupe pro après une entorse du genou droit le 17 janvier. Au tour précédent, ils ont écarté Caen (L1) assez facilement (3-1). »

Alain Casanova loue quant à lui « une équipe bien organisée, qui va nous attendre et essayer de nous contrer, car elle va très vite vers l'avant, avec des joueurs offensifs de qualité ». Dont les attaquants Grégory Thil et Jérémy Blayac, neuf buts chacun cette saison en championnat... L'USBCO est capable de battre Lens, leader incontesté de L2 (3-1, le 8 janvier). Mais elle reste sur deux lourds revers à domicile sur le même score (0-3) contre Montpellier puis Reims, pourtant relégable.

Toulouse garde donc les faveurs du pronostic, malgré de récentes prestations en demi-teinte et un effectif appelé à subir un lifting. « On va donner du temps de jeu à certains qui en ont besoin, lâche Casanova. Cela permettra à ces joueurs de se montrer et éventuellement de gagner une place de titulaire contre Bordeaux. » Fodé Mansaré (blessé à la cuisse droite, au moins une semaine d'arrêt) et Pantxi Sirieix (suspendu) seront absents. Le jeune Moussa Sissoko va être ménagé. Les milieux Mathieu Berson, Alexandre Bonnet et Bryan Bergougnoux pourraient être alignés d'entrée. ■