« Tout le monde est passé à côté samedi »

Recueilli par David Phelippeau

— 

Dans quel état d'esprit êtes-vous après ce match nul ?

Je suis déçu, bien sûr. D'autant que Grenoble égalise à la 95e minute... Cela fait mal car, au lieu de se retrouver 10e, on est aujourd'hui 15e !

Etes-vous inquiet ?

Oui. Si je ne l'étais pas, je serais inconscient. Mais, ce qui me chagrine le plus, c'est qu'on n'arrive pas à gagner à La Beaujoire...

La deuxième période était d'un niveau pathétique...

C'est la pire mi-temps que j'ai vue à La Beaujoire depuis que je suis à Nantes. Et, pourtant, j'en ai vu des matchs pas très beaux l'an dernier... Mais, samedi, face à Grenoble, on semblait pressés que ça se termine. Le jeu produit est inquiétant. De toute façon, je ne sentais pas bien cette rencontre. C'est la deuxième meilleure défense de Ligue 1 [en réalité la quatrième]. En tous cas, on ne peut pas dire que Grenoble joue au football !

Mais le FC Nantes non plus n'a pas joué en seconde période...

Oui, nous non plus ! Mais Grenoble n'est pas une équipe de foot. Il faut le reconnaître. Depuis quelques matchs, ils marquent à la dernière minute. Contre Bordeaux, c'était ça déjà. Ils font des coups. Ils font tourner le ballon au milieu du terrain mais c'est tout...

Allez-vous prolonger les formateurs en fin de contrat ?

Regardez où l'on est au classement. Tout dépend de ce qui va se passer en fin de saison. Mais, j'ai une question : combien de joueurs sont sortis du centre de formation depuis cinq ans ? L'autre jour, il n'y avait plus d'arrière droit en pro (Tall et Moullec étaient blessés). On nous a dit qu'il n'y avait pas de jeunes du centre prêts à être lancés à ce poste... Pour répondre clairement à votre question, aucune décision n'a encore été prise concernant leur avenir. Nous leur avons demandé de réfléchir à l'avenir du FC Nantes. Ils doivent nous donner une réponse par écrit au début du mois d'avril. Christian Larièpe, le directeur technique, les écoutera. Et ensuite, je prendrai une décision en concertation avec tous les autres responsables du club.

Y a-t-il des joueurs nantais qui vous ont quand même plu ?

Tout le monde est passé à côté, samedi. Il faut dire la vérité. Aucun joueur ne s'est mis en évidence.

Souhaitez-vous prolonger Frédéric Da Rocha ?

On verra quand la situation du club au classement sera plus confortable. C'est un garçon exemplaire, c'est sûr. Il le mérite. ■