Lexique officiel du ski alpin

20minutes.fr

— 


Chronométrage : Le chronomètre est déclenché lorsque le concurrent pousse des genoux une baguette pivotante, au moment où il s'élance sur le parcours.


Contrôle de l'équipement : Un contrôleur s'assure que les skis, les fixations et les chaussures sont conformes au règlement.


Contrôle vidéo : La tâche du contrôleur vidéo est identique à celle du juge de porte. Il doit s'assurer que les concurrents franchissent les portes correctement.


Départ : Après le signal du juge au départ, l’athlète dispose de cinq à dix secondes pour s’élancer sur le parcours.


Juge de porte : Officiel chargé de s'assurer que les concurrents franchissent les portes correctement.


Jury : Le jury est chargé de veiller au bon déroulement de la compétition. Il doit s'assurer que les courses se disputent en toute sécurité, conformément au règlement en vigueur.


Liste de départ pour le super-G : Les trente (30) meilleurs concurrents présents prennent le départ dans l'ordre inverse des points de la liste de départ pour la Coupe du monde de super-G. L'ordre de départ des concurrents suivants est établi sur la base des points FIS.


Ordre de départ pour la descente : Si les concurrents effectuent plus d'une descente d'entraînement, les trente (30) plus rapides prennent le départ dans l'ordre inverse du temps qu'ils ont enregistré lors de leur dernière descente d'entraînement. L'ordre de départ des concurrents suivants est établi sur la base des points FIS. Si une seule descente d'entraînement est organisée, la liste de départ est établie de la même façon que pour le super-G.


Points FIS : Les points FIS sont utilisés pour l'établissement du classement et calculés en fonction des résultats obtenus lors de chaque course internationale organisée par la FIS. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans le mode le calcul des points, à savoir le niveau de la course sur la base de la liste des points FIS des participants qui ont commencé et terminé la course, le temps réalisé et les différentes catégories de course. Aux Jeux Olympiques, les trente premiers concurrents sont classés en fonction du rang qu'ils occupent lors de la Coupe du monde dans la discipline en question. Les concurrents suivants sont classés en fonction de leurs points FIS.


Temps intermédiaire : Temps enregistré par le concurrent à un point donné du parcours; ce temps est intéressant pour les personnes qui suivent la course, mais il n'a aucune incidence sur le résultat.


Tirage au sort du 1er groupe (1-15) – slalom géant/slalom : Les sept premiers concurrents se verront attribuer par tirage au sort un numéro de dossard entre 1 et 7, les concurrents suivants un numéro de dossard entre 8 et 15.

Source : site du comité olympique