Le Tigre ressort ses griffes

GOLF Absent depuis huit mois des greens, Tiger Woods retrouve la compétition mercredi...

Bertrand Tang

— 

Le golfeur américain Tiger Woods, 32 ans, a subi avec succès mardi une opération de chirurgie reconstructive sur le ligament croisé antérieur de son genou gauche, a indiqué le joueur sur son site internet.
Le golfeur américain Tiger Woods, 32 ans, a subi avec succès mardi une opération de chirurgie reconstructive sur le ligament croisé antérieur de son genou gauche, a indiqué le joueur sur son site internet. — Robyn Beck AFP/Archives

On l’avait laissé en juin dernier le visage grimaçant et sur une jambe pour arracher son 14ème Grand Chelem à l’US Open. Une victoire dans la douleur qui lui a valu une opération du genou gauche. Huit mois après, Tiger Woods fait son retour à la compétition, mercredi, au Championnat du monde de match-play (duel avec élimination directe), qui a lieu au Ritz-Carlton Golf Club à Marana (Arizona). «Je suis maintenant prêt à jouer», a-t-il écrit sur son site Internet la semaine dernière. De quoi réjouir les amateurs de golf, et plus encore les sponsors et les organisateurs de tournois qui trépignent d’impatience de revoir le n°1 mondial. «On est content de le voir revenir. C'est excitant, s'enthousiasme le meilleur français en 2008 Grégory Havret. A chaque fois, on le regarde avec des yeux de gamin.»

«Les chaînes américaines ne parlent que de son retour»

«Les chaînes américaines ne parlent que de ça en ce moment, témoigne l'ancien n°1 français Thomas Levet, qui vit actuellement en Floride. Il y a beaucoup d’attention médiatique autour de lui.» Pour son entrée en lice, l’Américain, tenant du titre et déjà vainqueur en 2003 et 2004, affrontera l’Australien Brendan, 64ème mondial, qui sait que tous les projecteurs seront tournés sur ce duel. Est-ce que Tiger Woods sera toujours aussi performant après son opération? «Tiger s’est retiré, il a eu sa blessure quand il était le meilleur au monde. Le temps nous le dira, mais c’est opportunité merveilleuse d’avoir la possibilité de jouer contre Tiger», a déclaré l’Australien.

«Mon intention est de tjoujours gagner»

Grégory Havret, lui, ne se fait pas de souci. Tiger Woods restera toujours le même. «Il n'y a pas de raison qu'il joue moins bien. Il a dû bien s'entraîner et recharger les batteries. Cela lui a fait un bon break pour s'occuper de sa famille (ndlr:Tiger Woods est devenu père pour la deuxième fois le 8 février dernier)», estime-t-il.
Thomas Levet, qui a déjà côtoyé le champion américain, pense que Woods «aura peut-être changé quelques trucs après son opération».
Tête de série n°1 du tournoi, le sportif le mieux payé du monde devra venir à bout d’un tableau relevé où figure l’Espagnol Sergio Garcia, l’Irlandais Padraig Harrington et le Fidjien Vijay Singh. Mais pas question d’y faire de la figuration. Sur son site, le «Tigre» a clairement annoncer son objectif : «Chaque fois que je m’engage, c’est la même chose : c’est pour gagner. C’est mon intention, d’y aller et de gagner».