Les Valenciennois profitent de l'accalmie

Edouard Lemerle

— 

Valenciennes retrouve des couleurs. Après la très belle victoire contre Caen mardi soir à Nungesser (2-0), les hommes d'Antoine Kombouaré sont enfin sortis de la zone de relégation. Une victoire très importante, puisque les Valenciennois occupaient la zone rouge depuis la 10e journée. En repassant devant Saint-Etienne, les Nordistes peuvent respirer, même s'ils savent que le plus dur reste à venir. « On sait que le chemin est encore long. Mais ça va nous donner beaucoup de confiance pour aller chercher les points qu'il faut », expliquait l'attaquant Grégory Pujol à l'issue de la rencontre face à Caen.

Encore six « finales » à jouer

Les Hennuyers ont retrouvé une solidité à domicile qui leur permet de voir l'avenir de manière plus sereine. Il leur reste maintenant quatorze matchs pour engranger un maximum de points et assurer le maintien. « J'avais dit qu'il y avait sept finales à gagner. On en a gagné une, il en reste six », note Antoine Kombouaré. Invaincu depuis sept rencontres, le VAFC peut de nouveau croire en son destin avant le déplacement à Toulouse demain soir.

« On reste sur une série positive. On va aller affronter Toulouse avec une énorme confiance », poursuit le coach valenciennois. Un match qui s'annonce difficile. Les Toulousains sont sur une excellente dynamique et restent invaincus depuis le 22 novembre dernier. D'autant plus que le match contre Caen a laissé des traces profondes dans l'effectif valenciennois. Rudy Mater (touché au mollet) et David Ducourtioux (ischios) sont incertains pour le déplacement en Haute-Garonne.