Le rachat du THB passe par le Cantal

— 

Après avoir raté son match de reprise chez le dernier, Sélestat (25-23), Toulouse dispute demain (20 h 30) à Aurillac une autre rencontre à haute pression. Au terme des quinze journées de D1, le THB occupe la 11e place avec dix points, un rang et un point devant son hôte cantalien. Les hommes de Laurent Bezeau ne disposent que de trois longueurs d'avance sur la zone rouge.

L'entraîneur toulousain devra une nouvelle fois se passer de l'international tunisien Sahbi Ben Aziza (déchirure cuisse), alors que Rémi Calvel (malade) reste incertain. « Je n'ai pas 17 ou 19 pros dans l'effectif, mais seulement 11 », observe Bezeau, lassé d'être contesté à l'intérieur même du club. « Dès qu'il manque un élèment, c'est préjudiciable. Mais mes joueurs sont des mecs bien, courageux. On va s'accrocher jusqu'au bout. » Le THB s'attend à une chaude réception à Aurillac, face à une formation qui reste sur un exploit : une victoire (24-26) ramenée de Créteil, le 5e de D1. ■N. S.