Des Sedanais briseurs de série

— 

Strasbourg, Boulogne, Brest ou Guingamp. Ces quatre équipes ont connu un coup d'arrêt après avoir rencontré Sedan. Pour le Racing, le club ardennais a été la première équipe à lui résister après 5 journées victorieuses. Au stade Louis-Dugauguez, le 12 septembre, les Strasbourgeois avaient décroché un match nul (2-2) dans les derniers instants grâce à une tête victorieuse de James Fanchone. En Coupe de France, ça avait été pire. Les Sedanais avaient mis fin prématurément, dès le 8e tour, à l'aventure strasbourgeoise (2-4).

Les Sangliers viennent à la Meinau, ce soir 20 h 30 pour la 24e journée de L2, gorgés de confiance avec 10 points récoltés lors des 4 derniers matchs. « On a pris les points qu'il fallait prendre, maintenant, on peut non seulement les bonifier, mais aussi jouer avec moins de pression et avec beaucoup d'ambition. On peut jouer les trouble-fête », affirme Landry Chauvin, l'entraîneur ardennais, sur le site Internet du club. ■ F. H.