Paris-Roubaix : La course devrait être reportée à la mi-octobre

CYCLISME L'Enfer du Nord, qui doit normalement se dérouler le 11 avril, devrait être repoussé au 17 ou au 24 octobre en raison du contexte sanitaire

Francois Launay
— 
Les pavés de Paris-Roubaix, ennemis des coureurs du Tour de France.
Les pavés de Paris-Roubaix, ennemis des coureurs du Tour de France. — M.Libert/20 Minutes

« C’est fait à 99,99 % ». Pour ce bon connaisseur de Paris-Roubaix, le doute n’existe quasiment plus. Pourtant, aucune décision n’a encore été prise officiellement. Mais la célèbre course sur pavés, initialement programmée le dimanche 11 avril, devrait être reportée en raison du contexte sanitaire. Ne reste plus qu’à choisir le bon timing pour annoncer le décalage à l’automne de l’Enfer du Nord.

La décision pourrait tomber mercredi dans la foulée de nouvelles annonces gouvernementales sur la situation sanitaire du pays.

Un retournement de dernière minute? 

Malgré de longues discussions d’ASO, organisateur de l’épreuve, avec les autorités, malgré la mobilisation d’élus locaux favorables au maintien de la course, comme le font les voisins belges, le préfet du Nord reste inflexible. Pas question de prendre le moindre risque et de mobiliser des forces de l’ordre dans un contexte sanitaire déjà très tendu dans les Hauts-de-France

« On a le sentiment que Paris-Roubaix est considéré comme une simple course de patronage », déplore un proche du dossier. Mais un retournement de dernière minute n'est pas à exclure si jamais le dossier est repris directement par l'Elysée, seul moyen d'inverser la tendance et de maintenir l'épreuve le 11 avril. Sinon, les dates du 17 ou du 24 octobre sont désormais envisagées en cas de report. A condition que la situation sanitaire s’améliore d’ici là…