Malgré l'absence de champions français, l'affiche est belle

— 

Les vedettes de la natation française seront absentes du meeting international de Lyon dont la 12e édition débute aujourd'hui (14 h) à la piscine de Vaise. « C'est la conséquence de la suppression du circuit de la Coupe de France décidée par la Fédération française, explique Jean-Marc Gueguen, le responsable technique de Lyon Natation, le club organisateur. Un panel de meeting est proposé ce week-end. C'est le cas à Besançon où Amaury Leveaux effectuera sa rentrée. Alain Bernard est quant à lui en Floride. Mais dès lundi, nous commencerons à travailler sur la prochaine édition pour faire en sorte de réunir les stars françaises. »

Il n'en demeure pas moins que l'affiche proposée cette année à fière allure. Ainsi, durant trois jours, plus de 350 nageurs se produiront dans le bassin lyonnais dont quatre championnes olympiques. Il s'agit des Néerlandaises Inge Dekker, Marleen Veldhuis et Ranomi Kromowidjojo, sacrées à Pékin avec le relais 4 x 100 m. Mais la tête d'affiche sera la Britannique Rebecca Adlington (19 ans). A l'instar de son boyfriend Andrew Mayor, la double championne olympique sur 400 et 800 m sera un peu la régionale de l'étape puisqu'elle a signé il y a dix jours une licence en faveur de Lyon Natation, même si elle ne s'y entraînera pas. ■ S. M.