Toulouse ne fait plus mystère de ses ambitions en championnat

Nicolas Stival

— 

Dimanche à Sochaux (17 h), le TFC tentera de signer un onzième match consécutif sans défaite, toutes compétitions confondues. Cinquième de L1 après 23 journées, à un point de la 2e place, Toulouse partira favori sur la pelouse d'une formation du Doubs dans le dur (18e et premier relégable). « Face à une équipe qui a battu Marseille (1-0) et qui a posé beaucoup de problèmes à Lille (3-2) tant qu'elle jouait à onze, cela va être difficile », prévient cependant Alain Casanova.

Samedi dernier, Sochaux menait de deux buts dans le Nord, avant de couler après l'expulsion de son défenseur Omar Daf, à quarante minutes de la fin du match.

Le technicien toulousain avertit aussi d'« un risque de démobilisation », après une semaine d'entraînement compliquée par l'absence de sept internationaux, tous censés reprendre ce matin avec le groupe. Mais « Casa » se veut néanmoins confiant, une semaine après que ses joueurs ont validé leur maintien en atteignant la barre symbolique des 41 points, grâce à leur succès sur de pâles Manceaux (2-0). « Si, à quelques journées de la fin du championnat, nous sommes toujours bien classés, on verra s'il y a moyen d'accrocher une place européenne, lâche-t-il. Si on a des blessés, on pourrait connaître des périodes plus délicates et finir entre la 6e et la 10e place. »

Dimanche, face au club formateur du défenseur toulousain, Jérémy Mathieu, les Violets devraient pouvoir compter sur l'intégralité de leur effectif, à l'exception du milieu Etienne Didot (entorse du genou), qui vient de reprendre la course. De quoi envisager ce lointain déplacement avec optimisme. « Sochaux joue très bien au ballon, mais nous développons aussi un bon jeu, et il ne faut pas vraiment se préoccuper de l'adversaire », glisse ainsi le milieu gauche Alexandre Bonnet. Vous avez dit confiance ? ■