Les Argentins jouent au chat et à la souris à Marseille

FOOT Première journée de la sélection de Maradona sur le Vieux Port...

PK, SD à Marseille

— 

 Diego Maradona arrive à l'aéroport de Marignane, le 08 février 2009.
 Diego Maradona arrive à l'aéroport de Marignane, le 08 février 2009. — REUTERS/Jean-Paul Pelissier

 

Maradona à Marseille, c’était écrit, cela devait arriver, mais pas comme ça. Car les Argentins se sont fait très discrets pour leur première journée dans la cité phocéenne.

19h18: Les trois attaquants de l'équipe d'Argentine Lionel Messi, Sergio Aguero et Carlos Tevez ainsi que le milieu de terrain Lucio Gonazles ont été ménagés lors de l'entraînement. Faudrait pas se fatiguer non plus, surtout quand on a joué le dimanche.

18h26:
Les Argentins veulent des cages mobiles pour s'entrainer, mais c'est interdit en France, les Argentins en sont réduits à faire des buts avec des piquets de corner.

18h15:
Ca y est, Maradona est sur le terrain du stade de Gémenos, entouré de ses joueurs, l'entraînement va commencer. Un millier de personnes sont restés aux portes du stade, surtout des jeunes.

17h: Direction Aix-en-Provence, où devrait avoir lieu l’entraînement, mais finalement, les Argentins ont changé leur fusil d’épaule, on retourne à Géménos.

16h: Diego Maradona a décidé d’annuler l’entraînement prévu ce lundi soir à Gémenos. Il estimerait que les installations sont indignes de la sélection albiceleste. Il tente un premier repli vers le vélodrome, mais la pelouse est au repos.

13h08: l’émission n’a pas commencée, mais Martin et Paolo, deux argentins qui habitent à Barcelone campent devant l’hôtel. Pour l’instant, toujours rien.

12h24: Messi arrive dans Mercedes noire de location. Six personnes dont bfm tv, lui font signer des autographes. Un supporter lui a fait signer le maillot. On installe un fauiteuil rouge sous les palmiers, dans les jardins du Palm Beach.

12h00: Calme plat devant l’hôtel Palm Beach où résident Maradona et ses hommes. Peu d’activités, peu de supporters.