L'hiver est rude pour Gravelines

— 

Nettement battu vendredi à Villeurbanne (89-69), le BCM vient de subir une troisième défaite d'affilée en Pro A. Pire, après Le Mans (58-92) et Cholet (65-85), le club maritime s'est encore incliné avec un écart d'au moins vingt points. Un constat inquiétant devant lequel Hervé Beddeleem, directeur exécutif du BCM, ne s'alarme pas : « Contre Cholet ou Villeurbanne, l'écart ne reflète pas la physionomie du match. Il faut juste qu'on retrouve notre intensité défensive. » Car depuis la trêve, Gravelines marche au ralenti. Les blessures de Skinn (cuisse), Akpomedah (cheville) et Edwards (talon) handicapent le BCM. « On est obligé de faire les entraînements avec une équipe amoindrie. Et quand on s'entraîne mal, ça rejaillit le week-end », ajoute Hervé Beddeleem. Brillant deuxième à la trêve, le BCM a reculé à la septième place. Pour stopper l'hémorragie, le club compte sur le retour de son meneur, Tony Skinn, dès samedi face à Hyères. Peut-être le remède pour relancer la machine grippée depuis le début d'année. ■