Revivre Angleterre-Italie en live comme-à-la-maison

M. Go.

— 

L'annonce mercredi de l'équipe pour le Tournoi des six nations devrait faire entrer le XV de la Rose dans une nouvelle ère, avec l'inclusion de jeunes dotés des qualités pour former une "génération dorée".
L'annonce mercredi de l'équipe pour le Tournoi des six nations devrait faire entrer le XV de la Rose dans une nouvelle ère, avec l'inclusion de jeunes dotés des qualités pour former une "génération dorée". — Jacques Demarthon AFP/Archives

Il en faut bien 30 pour commencer. Cet après-midi, 15 Anglais et 15 Italiens auront la responsabilité d’ouvrir le Tournoi des VI Nations, version 2009. On ne pousserait pas l’affront aux Britanniques jusqu’à dire que ce premier match verra les deux équipes les plus faibles de la compétition s’affronter mais l’Angleterre est en pleine déconfiture. Le XV de la Rose n’en finit plus de digérer son titre mondial de 2003. Entres retraites et blessures, l’Angleterre a perdu bon nombre de ses cadres et court toujours derrière son rugby. Désastreux en automne contre l’Australie et la Nouvelle-Zélande, les Anglais sont attendus au tournant. «Vous êtes à découvert, il n'y a plus rien sur votre compte», persifle l’ancien capitaine, Lawrence Dallaglio, reconverti comme éditorialiste. Son ancien coéquipier et sélectionneur, Martin Johnson, appréciera.
 
L’Italie, elle, se cherche toujours un jeu de mouvement derrière son bon pack d’avant.
 
Bref, cela promet de la tension sur la pelouse de Twickenham. Soyez avec nous pour déguster cet Angleterre-Italie en apéritif à 16 heures avant le choc Irlande-France de 18 heures. Et n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires et autres analyses pertinentes. Ou pas…