Sébastien Bazin prêt à devenir président du PSG en attendant «la bonne personne»

A.P. avec agence

— 

Sébastien Bazin (écharpe rouge) dans les tribunes du Parc des Princes le 13 janvier 2008.
Sébastien Bazin (écharpe rouge) dans les tribunes du Parc des Princes le 13 janvier 2008. — B.Tessier/REUTERS

L'actionnaire majoritaire du Paris SG, Sébastien Bazin, (directeur Europe de Colony Capital) a assuré dans un entretien à paraître dimanche dans le «JDD», être prêt a devenir président du club à l'issue de l'AG du 3 février, s'il ne trouvait pas tout de suite «la bonne personne».

Interrogé pour savoir s'il était prêt à endosser le poste de président du club dans trois jours, Sébastien Bazin répond: «Si je dois assumer, j'assumerai. Ce n'est pas une question de titre. Président ou non, je suis responsable de ce club.»

Après l'affaire de la lettre de Charles Villeneuve envoyée aux administrateurs qui a conduit à sa démission, une assemblée générale du club doit se tenir le 3 février, à l'issue de laquelle un nouveau président doit être désigné.

«Pas besoin de l’étiquette»

«Quand nous aurons trouvé la bonne personne pour diriger quotidiennement le PSG, nous la nommerons. Ce sera mardi prochain ou sera en mars, ou en avril. Je prendrai mon temps pour ne pas me tromper», détaille Sébastien Bazin dans cet entretien.

«J'ai des pistes, certaines dont personne ne parle et qui pourraient surprendre. Si nous ne trouvons pas tout de suite, je présiderai le conseil d’administration, précise Bazin. «Je serai un président non exécutif par intérim en attendant un nouveau directeur général ou un nouveau PDG, s'il tient au titre. Je n'ai pas le besoin de parader avec l’étiquette  de président du PSG.»