L'histoire continue entre Plan-de-Cuques et Jean Aidin

— 

Troisième mandat consécutif pour Jean Aidin, qui a été réélu président du Handball Plan-de-Cuques (D2F) il y a quelques semaines. Si cette réélection est une véritable preuve de confiance de la part du club, le charismatique président provençal aura toutefois fort à faire lors des quatre prochaines années pour « équilibrer les comptes, fabriquer une belle équipe en D2 et continuer la formation des jeunes ». Un « vrai sacerdoce » que Jean Aidin assume « très volontiers », même si ce début 2009 s'annonce compliqué pour le HBPC tant du point de vue économique que sportif. « On commence à ressentir les effets de la crise. Ça s'effrite du côté des partenaires et je pense que beaucoup de clubs, y compris en D1, vont avoir des soucis pour boucler leurs budgets », indique le président.

Côté terrain, ça ne va guère mieux. L'équipe fanion (10e) a enregistré 6 défaites lors des sept derniers matchs de D2 féminine. Un triste bilan dû notamment à une hécatombe de blessées. « C'est vraiment une année noire. Les filles travaillent beaucoup mais les blessures se succèdent. Aujourd'hui, trois cadres sont indisponibles et dans ce contexte, il est très difficile de constituer une équipe compétitive chaque week-end. Mais on se serre les coudes, on continue à bosser et à rester motiver. On va s'en sortir ! » ■S. D.