Gravelines pleure ses absents

— 

Balayé la semaine dernière au Mans (92-58), le BCM (4e) veut effacer cette claque devant son public ce samedi. Mais la rencontre face à Cholet (10e) inquiète déjà Hervé Bedeleem, le directeur exécutif du club maritime : « Jouer à domicile sera notre seul avantage. Car avec les blessures d'Akpomedah et de Skinn, notre équipe redevient ordinaire. »

Déjà absents au Mans, l'intérieur et le meneur seront encore forfaits ce week-end. Un coup dur pour une équipe jusque-là plutôt épargnée par les blessures. Et si Cyril Akpomedah fait son retour la semaine prochaine, c'est plus grave pour Tony Skinn. « Sa blessure (béquille) est plus importante que ce que l'on pensait. Il doit passer des examens complémentaires. » Privé de son meneur pour une durée encore indéterminée, le BCM réfléchit à engager un joker médical. En attendant, c'est un Gravelines incomplet qui devra faire oublier le cauchemar du match aller où Cholet s'était imposé de 24 points. ■