« A Lens, on est courant du mercato heure par heure »

— 

Lens (1er) se déplace ce soir à Châteauroux (18e). Quel est l'état d'esprit de votre équipe ?

La mini-trêve de deux semaines nous a faits beaucoup de bien. Le match amical face à Valenciennes m'a rassuré. Les garçons sont dans le bon tempo. On va essayer de garder le même enthousiasme et la même qualité de jeu à Châteauroux. C'est cet esprit qu'il faut avoir pour bien entamer la dernière ligne droite.

Le mercato se termine demain soir, peut-il encore y avoir des départs ?

Pour l'instant, seul Julien Sablé est parti (à Nice). En ce moment, on vit au quotidien en ne sachant pas ce qu'il va se passer. On est au courant heure par heure. On joue ce soir à Châteauroux et des joueurs vont peut-être quitter le club après ce match. C'est compliqué mais il faut que je m'adapte à cette situation d'un effectif qui peut évoluer du jour au lendemain.

Comment expliquer le calme de ce marché des transferts ?

Ca dépend des très gros clubs. S'ils ne bougent pas, personne ne bouge. Et la crise n'arrange pas les choses. Après, si je peux garder tout le monde, tant mieux. C'est préférable d'avoir un large choix que ne pas en avoir. J'espère juste que la concurrence sera saine pour garder bien présent cet objectif de la remontée. ■ Recueilli par F. L.