Occasion en Nord pour Bordeaux

Rémi Bostsarron

— 

Un solide candidat à l'Europe qui se présente à Bordeaux en pleine confiance, ça ne vous rappelle rien ? Indubitablement, le Lille qui rendra visite aux Girondins dimanche (17 h), lors de la 22e journée de L1, n'est pas sans évoquer le Paris-Saint-Germain étrillé (4-0) trois semaines plus tôt à Chaban-Delmas. Invaincus en championnat depuis début novembre, les Dogues (7es) viennent de faire chuter l'épouvantail rennais et abordent ce match avec ambition, comme les Parisiens avant eux. « Dans notre dynamique, prendre trois points à Bordeaux, c'est possible, estime leur milieu Ludovic Obraniak. Si on veut passer un cap, on se doit de battre ce genre d'équipe. »

Les Girondins, battus (2-1) au match aller, sont conscients de la valeur des Nordistes. « Ils peuvent finir dans les quatre premiers, estime Wendel. C'est l'équipe la plus difficile à jouer en France, avec Lyon et Marseille. » « Quand on voit la difficulté qu'a eue Rennes à se créer une occasion là-bas, on comprend que c'est du lourd », confirme Mathieu Chalmé. En quête d'une sixième victoire consécutive en championnat, Bordeaux ne se sentirait-il pas capable d'une nouvelle démonstration de force, devant son public ? « On se contenterait d'une victoire 1-0, glisse Chamakh. L'important, c'est de les écarter dans la course à la Ligue des Champions. » ■