L'Asvel sur ses gardes dans le Béarn

— 

Le « clasico » n'a plus la saveur d'antan. Longtemps habitués à rivaliser pour le titre de champion de France, l'Asvel et Pau-Lacq-Orthez, qui se retrouvent ce soir dans le Béarn lors de la 16e journée de Pro A, n'évoluent plus dans la même cour depuis quelques années. Si Villeurbanne continue à se maintenir dans le haut du panier, son hôte du jour est rentré quant à lui dans le rang et lutte cette saison pour le maintien. Plombés par des erreurs de recrutement, les Béarnais occupent la lanterne rouge mais restent sur trois succès lors de leurs trois dernières rencontres. « C'est un match piège contre une équipe requinquée », prévient l'ailier de l'Asvel, Laurent Foirest, qui retrouve un club dans lequel il a évolué durant six saisons. Ses partenaires devront encore composer avec les absences des Américains Ben Dewar et Eric Campbell, blessés tous deux au mollet et dont le retour à la compétition est prévu la semaine prochaine face à Gravelines. ■ S. M.