Mich' Desj' attendu normalement pour le petit déj dimanche

— 

« Dimanche, à l'heure où blanchit la campagne... » Michel Desjoyeaux manie la poésie à l'heure d'envisager son arrivée aux Sables d'Olonne. Le Breton sera, ce week-end, sauf accident, le grand vainqueur du Vendée Globe 2009, après un peu moins de 84 jours. Du coup, il battra le record de l'épreuve, établi en 2005 par Vincent Riou en 87 jours, 10 heures et 47 minutes. Le « Professeur », comme on le surnomme dans le milieu, savourera d'autant plus son exploit qu'il n'a pas été épargné par les avatars.

Le jour de Noël, il était ainsi victime d'une avarie de sa quille. Il restera discret sur son souci pour ne pas encourager ses poursuivants à se mettre le charbon... Mais surtout, dès le départ, il avait dû revenir aux Sables d'Olonne pour réparer son bateau. Reparti quarante heures plus tard, personne ne l'avait imaginé capable de rattraper la cohorte de tête. Tout le monde s'était fourvoyé. ■