Le président du Real mis en accusation

FOOT Ramon Calderon aurait procédé à des manipulations pour truquer un vote. Le club enquête...

RS avec agence

— 

Le président du Real Madrid, Ramon Calderon, a été détenu pendant quelques heures par l'immigration américaine à l'aéroport de New York qui l'a confondu avec un délinquant sud-américain, a indiqué mardi le club de football le plus titré au monde.
Le président du Real Madrid, Ramon Calderon, a été détenu pendant quelques heures par l'immigration américaine à l'aéroport de New York qui l'a confondu avec un délinquant sud-américain, a indiqué mardi le club de football le plus titré au monde. — Pierre-Philippe Marcou AFP

Après les révélations d’une ancienne secrétaire et la publication dans la presse d’une enquête compromettante pour son président, le Real Madrid a décidé de prendre les choses en main. Pour savoir si Ramon Calderon a effectivement manipulé un vote de confiance, le 7 décembre dernier, le Real annonce mardi l'ouverture d'une enquête. 

«Nous avons demandé à la commission de discipline du club qu'elle nous confirme ces faits, déclare le directeur général des socios, Luis Barcena. Toute personne qui serait impliquée et qui serait «socio» du Real Madrid serait immédiatement expulsée». 

De faux socios infiltrés 

>Lors de ce vote remporté avec une avance minime de 47 voix (sur 1215 votants), Ramon Calderon aurait, selon «Marca», biaisé le résultat en modifiant la composition de l’assemblée des délégués, votant pour l’élection. Il aurait pour cela infiltré dans cette assemblée de faux «compromisarios», acquis à sa cause.

Luis Barcena a pourtant ajouté que c'était sur lui que «reposait la responsabilité du déroulement de l'assemblée» et qu'un contrôle d'identité des participants avaient été mis en place. Si les accusations se vérifient, plusieurs têtes pourraient tomber dans l'organigramme du Real.