Le mercato en phase dégraissage

Sandrine Dominique

— 

Après le retour d'Elamin Erbate à Al Dhafra aux Emirats Arabes Unis et le prêt de Leyti N'Diaye à Ajaccio (L2), l'OM continue de dégraisser son effectif. Marseille et Grenoble ont ainsi trouvé, hier, un accord de principe pour le transfert définitif de Bostjan César (26 ans) au club isérois, promu en L1 et 11e au classement. L'international slovène devrait s'engager pour deux ans et demi avec le GF38 où il espère relancer sa carrière. Depuis son arrivée en 2005 sur la Canebière, César n'a jamais réussi à s'imposer. Prêté l'an passé à West Bromwich (D2 anglaise), le défenseur - en fin de contrat en juin - n'a pas disputé le moindre match avec l'OM cette année. Il faut revenir à la saison 2006-2007 (7 rencontres de L1) pour le voir évoluer en match officiel sous le maillot phocéen.

Idem pour Gaël Givet, qui n'a jamais été aligné cette saison par Eric Gerets et qui est sur le point de faire ses valises. Le défenseur central devrait effectuer un essai à Blackburn cette semaine. Les Rovers souhaitent un prêt de l'Olympien avec option d'achat.

En coulisses, le dossier Brandao avance. Qualifiée de « piste sérieuse » dimanche par Pape Diouf, les négociations pour le transfert de l'attaquant brésilien du Shakhtar Donetsk - avec qui l'OM aurait déjà trouvé un accord - pourraient s'accélérer avec le retour de vacances des dirigeants ukrainiens. Marseille qui aurait fait une offre de 5 millions d'euros au Shakhtar, selon La Provence, attend désormais une réponse. Mais, le président phocéen reste prudent : « Nous travaillons sur le dossier et espérons arriver à un résultat assez rapidement. Il peut y en avoir d'autres aussi. Nous ne sommes qu'à la moitié du mois. » ■