Gilson n'est pas là pour rigoler

— 

A dire vrai, quand le TLM a fait signer Gilson, pointu de 40 ans, ils étaient nombreux à avoir des doutes. Nous compris. Encore plus au coeur de l'automne, après des blessures aux abdominaux à répétitions. Aujourd'hui, le Brésilien, qui est plus âgé que son coach, est en passe de mettre tout le monde d'accord. « Je suis venu ici pour gagner, mon âge n'est pas un problème », soutient le joueur. Dimanche à Cannes, Gilson a inscrit 21 points lors du succès nordiste (2-3). « Il doit encore progresser, mais l'équipe a maintenant une référence et sait à qui donner le ballon », se satisfait Marcelo Fronckowiak, son entraîneur. Le coach tourquennois a dû « bricoler », en décalant Philippe Barca-Cysique ou Stéphane Tolar à la pointe. Aujourd'hui, il tient son taulier à ce poste clé. Alors que Tourcoing recevra les Slovènes de Kanal en 8e de finale de la Challenge Cup demain, puis enchaînera avec la réception de Tours vendredi, c'est un atout non-négligeable. ■ A. M.