Le Stade a retrouvé le sourire

— 

La course à la montée en N1 (deuxième division) est relancée. Ce week-end, Toulouse a dominé Saint-Jean-d'Angély (13-6) pendant que L'Isle-Adam et Bordeaux s'inclinaient. Après onze rencontres de N2, les Stadistes (4es, 24 points) reviennent à une longueur de ces deux équipes (2es ex aequo). Avec 27 points, Valenciennes occupe le fauteuil de leader, synonyme d'accession directe en fin de saison. « Si on gagne les onze derniers matchs, on finira premiers », indique Mickaël Gentet, milieu droit d'une équipe stadiste qui va recevoir tous ses rivaux. Les Toulousains ont donc bien débuté 2009, après avoir mal fini 2008 (deux défaites en décembre).

En conflit avec ses joueurs, l'entraîneur, Guy Rossini, a cédé sa place pendant les fêtes au coach « historique », Grégory Bénard. « L'ambiance n'était pas cordiale et les résultats s'en sont ressentis, indique Mickaël Gentet. Maintenant, il faut qu'on assume nos ambitions. » ■N. S.