Babovic demande du temps pour se ressaisir

— 

« Samedi, j'ai peut-être fait la pire première mi-temps depuis que je suis là... » Le Serbe Stefan Babovic assume. Contre Caen, le week-end dernier, l'entraîneur Elie Baup n'a pas hésité à le sortir à la pause. Pertes de balle, nonchalance dans le repli défensif et incapacité à éliminer, le joueur - arrivé en décembre 2007 à Nantes - a déçu lors de son retour.

« Tout ce que j'ai fait, ce n'était pas bien, avouait-il hier dans un bon français. Mais c'est du passé. Je dois regarder devant. Et je me dois d'être patient ! » Il faut dire que depuis le début de la saison, le joueur n'a pas été épargné par des problèmes de santé (sinus et dents de sagesse). Mardi, c'est son genou qui a été touché. Sa présence à Monaco est très incertaine. En tout cas, Elie Baup semble toujours croire en lui. « Il faut le remettre dans de bonnes conditions athlétiques et psychologiques, estime-t-il. Il est touché par cette forme d'échec. Il faut continuer de l'accompagner. » ■ D. P.