L'Étoile noire ne patine plus

— 

Reçu trois sur quatre. Les hockeyeurs strasbourgeois ont connu une période faste pendant les fêtes. Tours (6-4), Epinal (6-0) et Morzine (4-1) sont passés à la trappe durant ce laps de temps. Seul Rouen a donné du fil à retordre aux hommes de Daniel Bourdages, avec une défaite (5-2) en Normandie face à l'actuel leader de la Ligue Magnus. « On est content, savoure l'entraîneur de l'Etoile noire, désormais 6e. C'est le fruit de la patience. »

Daniel Bourdages ne s'en contente pas et vise maintenant la cinquième place du championnat. « On a quatre rencontres à domicile sur les sept derniers matchs, à nous d'en profiter », annonce-t-il. Le statut d'équipe en grande forme est, semble-t-il, aisé à porter. « C'est plus un plaisir qu'une pression. Maintenant on imagine la victoire avant le match. On doute moins, on est moins stressés. C'est juste de la confiance », conclut l'entraîneur canadien. Samedi, à 17 h 30, l'Etoile noire recevra Neuilly, dernier, à l'Iceberg. ■ F. H.