Strasbourg aimerait voir la Normandie

— 

La SIG n'a pas le droit à l'erreur, samedi soir, contre Gravelines. A trois journées de la fin des matchs aller, les Strasbourgeois, septièmes, sont toujours en course pour accéder à la Semaine des As, au Havre, du 19 au 22 février.

Mais pour conforter leurs chances d'aller en Normandie, ils doivent impérativement s'imposer contre les Nordistes au Rhenus (20 h). Pas une mince affaire quand on regarde le parcours des Gravelinois : deuxièmes de Pro A avec seulement trois revers, dont deux à l'extérieur, à Cholet et à Nancy.

Les Strasbourgeois devront surveiller de près l'arrière Tony Stanley. Après une première saison poussive à Gravelines, le Franco-Américain a retrouvé toute sa verve avec l'arrivée du coach alsacien, Christian Monschau. Ses stats parlent d'elles-mêmes : 14 points, 4 rebonds et 3 passes décisives en moyenne. Autre joueur à suivre, le Nigérian Tony Skinn, l'un des meilleurs meneurs du championnat. ■ F. H.