Desjoyeaux premier dans l'Atlantique... Jourdain passe le cap Horn...

VOILE Suivez l'actu du Vendée Globe sur 20minutes.fr...

La rédaction sport

— 

Roland Jourdain, sur son bateau Véolia, lors du Vendée Globe 2008.
Roland Jourdain, sur son bateau Véolia, lors du Vendée Globe 2008. — C.Platiau/REUTERS

Lundi 5 janvier Vendeeglobe

20h00: le classement

1. Michel Desjoyeaux (FRA/Foncia) à 6871,4 milles de l'arrivée
2. Roland Jourdain (FRA/Veolia Environnement) à 52,7 milles du premier
3. Jean Le Cam (FRA/VM Matériaux) 439,8
4. Vincent Riou (FRA/PRB) 653,2
5. Armel Le Cléac'h (FRA/Brit Air) 648,0
6. Samantha Davies (GBR/Roxy) 2061,8
7. Marc Guillemot (FRA/Safran) 2343,5
8. Brian Thompson (GBR/Bahrein Team Pindar) 2705,2
9. Dee Caffari (GBR/Aviva) 2944,5
10. Arnaud Boissières (FRA/Akena Verandas) 2998,0

13h00: Jourdain passe le Horn à son tour


Neuf heures après Michel Desjoyeaux, le skipper de Veolia Environnement a passé lui aussi le cap mythique du sud de l’Argentine. Et visiblement, ça lui fait de l’effet…




08h44: Cadeau pour Sam Davies et Marc Guillemot

 

Petit cadeau de la direction de course qui accorde une bonification de 82 heures à Marc Guillemot et de 32 heures à Sam Davies pour s’être dérouté vers le bateau de Yann Eliès. Ca tombe bien parce que Sam a l’air un peu fatiguée.

05h: Toujours en tête

Michel Desjoyeaux (Foncia), toujours en tête du Vendée Globe, au point de lundi à 05 h 00.

1. Michel Desjoyeaux (FRA/Foncia) à 7.093,9 milles de l'arrivée

2. Roland Jourdain (FRA/Veolia Environnement) à 103,5 du premier

3. Jean Le Cam (FRA/VM Materiaux) à 473,6

4. Vincent Riou (FRA/PRB) à 710,2

5. Armel Le Cléac'h (FRA/Brit Air) à 732,3

Il n’y a pas que les 5 premiers dans la vie. Tout le classement est ici.

04 h 09: Mich’ Dej ‘ passe le Horn.

Selon la direction de course, Desjoyeaux est passé en pleine nuit à 2 milles au large du cap mythique avec seulement 20 noeuds de vent. Il a mis 56 jours 15 heures 08 minutes à passer le cap (un peu plus rapide qu’en 2004. Les premiers milles dans l'Atlantique Desjoyeaux seront moins rapides, que les derniers milles de ses poursuivants dans le Pacifique, ce qui donnera des écarts moins importants dans les classements de lundi et mardi.