Le TFC rencontrera le Petit Poucet pour les 16es de finale

— 

Après le succès toulousain aux tirs au but contre Valenciennes (L1) samedi soir (0-0, 5 t. a. b. à 4), l'entraîneur Alain Casanova espérait recevoir son adversaire en 16es de finale de Coupe de France, le 24 ou le 25 janvier. Et aussi éviter de tomber sur une équipe hiérarchiquement inférieure, toujours motivée face à une formation de L1. C'est raté. Le tirage au sort a offert hier Schirrhein - Petit Poucet de l'épreuve - au TFC. Le club alsacien, qui évolue au 7e échelon national, a réussi l'exploit du week-end en battant Clermont (L2) samedi après avoir été mené de deux buts (4-2).

« Ce sera un déplacement délicat, juge Daniel Congré. C'est loin, et on va jouer dans des conditions climatiques sans doute difficiles. Schirrhein a montré qu'il pouvait hisser son niveau de jeu. » Le défenseur toulousain se veut toutefois confiant : « Si on joue sur notre valeur, on devrait passer. » La route du TFC en Coupe de France a pourtant failli s'arrêter - comme trop souvent - dès les 32es de finale. Dominateurs durant toute la rencontre devant des Valenciennois timorés, les Violets ont dû aller au bout de la nuit pour mettre à la raison les Nordistes. Héros de la soirée : le gardien Cédric Carrasso, auteur du seul arrêt de la série de tirs au but devant Johan Audel

N. S.