Le NLA passé tout près de l'exploit

— 

Jusqu'au bout du suspense. Les filles du Nantes atlantique handball (5es de N1) se sont inclinées hier 33-32 (après prolongations) en 16es de finale de la Coupe de France contre Arvor 29, une équipe de la banlieue brestoise qui évolue dans l'élite. Malgré les deux divisions d'écart, les Nantaises ont poussé les Bretonnes à jouer les prolongations. « Est-ce qu'on ne peut pas parler d'exploit, s'interrogeait ainsi l'entraîneur nantais Steeve Berger. On a joué contre une équipe de D1 au complet, qui a joué la gagne, qui ne s'est pas économisée... Et on les a poussées dans leurs derniers retranchements. Le contrat est vraiment rempli au niveau de la Coupe. » Celui du championnat ne l'est en revanche toujours pas. Cinquième de N1 actuellement, le NLA est encore loin de son objectif de l'avant-saison, qui était de grimper en D2... « Cette défaite doit faire prendre conscience aux filles qu'elles sont capables de faire de grandes choses », conclut Berger.

D. P.