Des amateurs De 7e division au 7e ciel

— 

Trois cent cinquante litres de bière écoulés en un soir. A lui seul, ce chiffre résume les festivités qui ont égayé le club-house de Schirrhein après la victoire (4-2), samedi, des amateurs alsaciens face à Clermont, 12e de Ligue 2, en 32es de finale de la Coupe de France. Autour des chopes, joueurs, dirigeants et supporters ont refait le match tard dans la nuit de samedi à dimanche. Pourtant, quelques heures avant, juste après le coup de sifflet final qui libérait les Schirrheinois, les mots manquaient. « C'est un truc de malade. Je ne peux rien dire d'autre », hurlait ivre de joie Guillaume Roth, le quatrième buteur de Schirrhein. L'exploit est de taille. Les gars d'Hervé Sturm, menés 2-0 à la mi-temps, ont inscrit quatre buts en vingt minutes et comblés les cinq divisions qui les séparaient des Auvergnats. Un scénario incroyable. « Je pouvais imaginer à la rigueur tenir le 0-0 et gagner aux tirs au but, concède l'entraîneur alsacien. Mais là, c'est du domaine de l'irréel. » Et le rêvé éveillé de Schirrhein durera au moins jusque match contre Toulouse.

F. H.