Un rallye à la recherche d'un second souffle

DAKAR Fini l'Afrique, départ de Buenos Aires le 3 janvier. Et derrière les objectifs sportifs, une préoccupation: retrouver en terre inconnue une part de mystère...

Matthieu Goar

— 

Pour la première fois en trente ans d'existence souvent mouvementée, le rallye-raid Dakar, dont le départ devait être donné ce samedi à Lisbonne, a été annulé vendredi par ses organisateurs obligés de plier sous la menace terroriste islamiste radicale d'Al-Qaïda.
Pour la première fois en trente ans d'existence souvent mouvementée, le rallye-raid Dakar, dont le départ devait être donné ce samedi à Lisbonne, a été annulé vendredi par ses organisateurs obligés de plier sous la menace terroriste islamiste radicale d'Al-Qaïda. — Frederick Florin AFP

On l’avait laissé groggy et quasiment mort. Le 4 janvier 2008, Etienne Lavigne annonçait l’annulation du Dakar à cause des risques terroristes et notamment d’un message menaçant d’Al Qaïda contre les autorités mauritaniennes. Presqu’un an jour pour jour, le 3 janvier, lors de la première spéciale qui s’élance de Buenos Aires, l’édition 2009 va tenter de donner une nouvelle jeunesse au rallye qui fête ses 30 ans. Dakar2009

Un rallye à suivre live from-la-pampa dès la fin du mois de décembre


Fini l’Afrique. La cure de jouvence aura lieu en Amérique du Sud, en Argentine et au Chili, entre Cordillère des Andes et pistes dans la Pampa. «Nous y avons trouvé une diversité de paysage incroyable, a raconté à 20minutes.fr David Castera, qui a reconnu le parcours. Il y a là-bas tous les ingrédients d’un vrai Dakar: des zones de dunes longues de 60 kilomètres, de la navigation, des routes au milieu de nulle part.»

Avec 14 étapes (dont 6.000 kilomètres chronométrés), le Dakar version latine emmènera les concurrents dans une boucle de Buenos Aires à Buenos Aires en passant par Valpareiso au Chili et le désert de l’Atacama. Les 580 concurrents devront traverser la frontière entre l’Argentine et le Chili au cœur de la Cordillère des Andes pour longer la côte pacifique avant de revenir vers l’Argentine en empruntant des routes à plus de 4.700 mètres d’altitude. «Je parle souvent à des pilotes et je les sens tous très excités de découvrir ces endroits», explique Etienne Lavigne. Parmi les favoris, on retrouvera Cyril Despres et Marc Coma sur leurs motos KTM. Du côté des autos, Peterhansel et Alphand auront la tâche de confirmer la suprématie de Mitsubishi face aux Volkswagen de Sainz ou encore la BMW du jeune Guerlain Chicherit.

Le parcours est à voir ici


Plus que l’enjeu sportif, le rallye court aussi après son image. Le Dakar qui a toujours suscité des polémiques, notamment à cause des différentes morts de spectateurs, veut retrouver en terre inconnue la part de mystère qu’elle a toujours revendiquée. «Il y aura toujours des choses que l’on ne peut pas maîtriser», avoue Etienne Lavigne. Pour cela, il faudra que les accidents ne viennent pas empiéter sur l’aventure. En Argentine, sur certaines spéciales, le public risque d’être nombreux. Les Argentins sont des fous de rallye et l’épreuve de WRC qui s’y déroule fait toujours le plein. Des spectateurs qui connaissent les dangers du rallye. Il y aura de l’ambiance, mais aussi des risques.

Retrouver tous nos articles sur le Dakar 2009 en cliquant ici