Un dernier devoir avant les vacances

François Launay - ©2008 20 minutes

— 

« Je leur ai fait un lavage de cerveau pour que le mot vacances disparaisse de leur tête. » A la veille des congés de Noël, Rudi Garcia se méfie d'une démobilisation de ses joueurs. Martelé toute la semaine, le message du coach semble avoir été entendu : « Dès que j'y pense, j'évacue direct », sourit le défenseur Adil Rami. Car, face à la lanterne rouge de L1, Lille (7e) peut boucler 2008 en beauté. Une victoire face aux Normands et les Dogues pourraient monter sur le podium. « Si on a 32 points à la trêve, ce serait une moitié de saison très réussie », reconnaît le technicien du Losc.

Seul danger : prendre à la légère une formation en plein doute et qui vient de changer d'entraîneur (Frédéric Hantz a signé hier). « C'est le match piège par excellence », avoue le latéral Matthieu Debuchy. Surtout que le Losc entamera cette dernière journée avec une attaque décimée par les blessures. Frau et Fauvergue out jusqu'à la reprise, De Melo indisponible au moins deux mois et demi, Vittek sera le seul attaquant valide. De quoi donner des idées de pour le mercato ? « On en parlera dimanche. Ce qui compte c'est d'abord de gagner samedi », évacue Rudi Garcia, qui souhaite renouer avec la victoire à domicile. Histoire de se faire un petit cadeau avant les fêtes.