L'OL doit retrouver sa forme olympique

Jérôme Pagalou - ©2008 20 minutes

— 

Le titre de champion d'automne est certes anecdotique. Il n'empêche qu'après avoir compté sept points d'avance le 16 novembre, au soir du sommet remporté face à Bordeaux (2-1), cela ferait désordre d'être devancé à la première place juste avant les fêtes. Leader dès le 13 septembre, l'OL est depuis un mois sur un rythme de relégable avec seulement deux points pris et un seul but inscrit lors des quatre dernières journées.

« Nous avons du mal en ce moment, en raison notamment de déchets techniques qui nous empêchent d'exprimer notre jeu », reconnaît Kim Källström. Cette 19e journée de Ligue 1 à Caen (11e) demain (21 h) revêt donc un caractère particulier pour lui. « Ce match est hyper important car il peut déterminer si notre première partie de saison est réussie. Nous voulons garder nos trois points d'avance », poursuit le milieu suédois. Un déplacement au stade d'Ornano qui ne réussit guère aux Lyonnais, battus (1-0) les deux dernières saisons et vainqueurs en Basse-Normandie seulement lors de la saison 1994-1995.

L'OL pourra compter sur son attaquant Frédéric Piquionne, remis de son élongation, mais aussi probablement sur Ederson (chevilles), qui a poursuivi son travail de reprise hier. Claude Puel a confirmé que Sidney Govou, six jours après sa spectaculaire interpellation, postulait pour une place dans le groupe demain, ne voyant pas « pourquoi il y aurait une sanction sportive ». En revanche, Fabio Grosso sera suspendu, ce qui devrait pousser l'entraîneur lyonnais à reculer à nouveau Kim Källström sur le flanc gauche de sa défense. « C'est toujours un peu délicat pour moi d'évoluer sur un côté, mais nous n'avons pas beaucoup de défenseurs. Cela reste une opportunité pour jouer », constate Källström, qui avoue que « les vacances vont faire beaucoup de bien ».

Au rayon des bonnes résolutions pour l'année 2009, le Suédois tient à « éviter d'être à nouveau mené de deux ou trois buts à domicile, car ce handicap est souvent dur à rattraper ». Une année 2009 que le septuple champion de France espère démarrer au sommet de la L1...