Le PSG et Bordeaux ne feront pas de folies à Noël

FOOT Les clubs qui devraient rester discrets lors du mercato...

A.P. (locales)

— 

Bordeaux et le Paris SG se sont neutralisés (0-0), dans un match sans grand relief qui doit leur laisser un goût d'inachevé dans leurs quêtes respectives de la Ligue des Champions et du maintien, samedi en match avancé de la 32e journée de L1.
Bordeaux et le Paris SG se sont neutralisés (0-0), dans un match sans grand relief qui doit leur laisser un goût d'inachevé dans leurs quêtes respectives de la Ligue des Champions et du maintien, samedi en match avancé de la 32e journée de L1. — Pierre Andrieu AFP

Signe d’une sérénité retrouvée, le PSG ne devrait pas faire parler de lui lors de ce mercato (qui s’ouvre le 1er janvier) et éviter les recrutements hasardeux à l’image du binôme brésilien Everton-Souza l’hiver dernier. Seuls mouvements supposés, les jeunes Mulumbu, Malabia et Ngoyi - en manque de temps de jeu - pourraient être prêtés. A Toulouse, l’entraîneur Alain Casanova, l'a dit et répété: il ne souhaite ni départ, ni arrivée lors du mercato d'hiver. Pourtant, Alexandre Bonnet a émis le souhait de quitter le club. Grenoble et Strasbourg sont intéressés par le milieu toulousain.

Fidèle à leur réputation, les Bordelais n’entendent pas faire de folies cet hiver. Le président Jean-Louis Triaud a démenti suivre le défenseur brésilien Fabio Ferreira (Corinthians): «Je ne connais même pas ce joueur», s’insurge-t-il. Pourtant, Laurent Blanc dit «se laisser le droit de demander un renfort» si une belle opportunité se présente. Pas insensible aux sirènes de Tottenham, Fernando Cavenaghi devrait rester. Laurent Blanc «met son veto» à un départ du buteur argentin.

Du côté de Lille, la stabilité prévaut également. Aucun nouveau n’est attendu, le LOSC cherche surtout à conserver son canonnier brésilien, Michel Bastos. Convoité par le Panathinaïkós (le club grec propose 6 millions d’euros), le joueur devrait bientôt prolonger avec le club nordiste.