Moisson bleue aux championnats d'Europe de natation en petit bassin, à Rijeka

NATATION Dans le sillage d'Amaury Leveaux, la France décroche 20 médailles...

PK

— 

Coralie Balmy (à gauche) et Aurore Mongel, posant avec leur médaille après leur doublé sur 400m nage libre aux championnats d'Europe en petit bassin à Rijeka, le 13 décembre 2008.
Coralie Balmy (à gauche) et Aurore Mongel, posant avec leur médaille après leur doublé sur 400m nage libre aux championnats d'Europe en petit bassin à Rijeka, le 13 décembre 2008. — N.Solic/REUTERS

 

vingt médailles, aient récolté la plus belle moisson bleue de médailles lors d'une compétition internationale lors des Championnats d'Europe en petit bassin, qui se sont déroulé de jeudi à dimanche à Rijeka.

Un final en apothéose, avec le triomphe du relais 4*50m nage libre. Alain Bernard, Fabien Gilot, Amaury Leveaux et Frédérick Bousquet s’imposent en 1 min 20 sec 77/100, avec plus de deux secondes d’avance sur les Italiens. Quatrième et dernière médaille d’or pour le fer de lance de l’équipe de France, Amaury Leveaux, quatre records du monde et deux meilleures performances mondiales en relais.

«ça promet pour la suite de la saison»

Dix minutes avant le relais, l’Alsacien, retourné à ses premières amours avait aussi remporté le 50 m papillon, après avoir établi le record du monde le matin même en séries (22 sec 18).

Une performance qui éclipse les deux autres médailles d’or du dimanche, celle d'Hugues Duboscq sur 200 m brasse, record d’Europe à la clé, et le doublé tricolore d’Alexandra Putra et Alexianne Castel sur 200m dos. Les deux Françaises, deux meilleurs temps des séries, avaient même privé Laure Manaudou, troisième, de finale. La Néo-marseillaise n’a donc décroché qu’une médaille, le bronze sur 100m dos. «Je suis pas bien loin des meilleures et ça promet pour la suite de la saison», a voulu positiver la championne, loin de la belle assurance d’Amaury Leveaux.