Revivez OM-Atlético Madrid en live comme-à-la-maison

M. Go. et Sandrine Dominique, à Marseille

— 

Ronald Zubar face à Kun Aguero lors du Madrid Atletico-OM (2-1) le 1er octobre 2008
Ronald Zubar face à Kun Aguero lors du Madrid Atletico-OM (2-1) le 1er octobre 2008 — REUTERS/Andrea Comas

Les tensions qui entourent la rencontre auraient presque fait oublier l’enjeu sportif du match. Mais pour l’OM comme pour l’Atlético Madrid, cette dernière journée de poules de Ligue des Champions mardi soir (20h45) sera décisive. En tête du groupe D mais à égalité de points avec Liverpool, les Madrilènes viendront au Vélodrome pour s’imposer et asseoir leur première place afin de bénéficier d’un tirage plus clément pour les 8es de finale.

«Si nous avons la possibilité de finir premiers nous n’allons pas la laisser s’échapper», déclarait d’ailleurs Javier Aguirre. A Marseille, l’entraîneur Colchonero pourrait effectuer des changements dans son onze de départ avec les titularisations pressenties des deux milieux de terrain: Miguel de las Cuevas et Ignacio Camacho. Une pensée pour Santos De leur côté, les Olympiens ont l’occasion d’assurer leur qualification pour le Coupe UEFA.

Match à distance


Pour cela, il suffirait aux Phocéens, 3e du groupe devant Eindhoven, de réussir un meilleur résultat que le PSV, qui reçoit dans le même temps les Reds. Une victoire n’est donc pas impérative si les Néerlandais ne gagnent pas, mais elle permettrait à l’OM de finir sur une bonne note après un parcours difficile (1 succès, 4 défaites), et la condamnation de Santos Mirasierra qui a été un coup dur pour le public et le club.

«La meilleure manière pour nous de soutenir Santos c’est de gagner ce match qui est déterminant pour notre avenir européen, souligne le capitaine Lorik Cana. Car si on se qualifie pour l’UEFA pourquoi pas ensuite aller, au bout?» Eric Gerets, devra toutefois composer ce soir avec le forfait de l’attaquant Mamadou Niang (fracture de l’orteil). «Cela va changer un peu notre jeu car nous n’avons pas de joueurs possédant le même profil», renchérit le coach. Ni la même efficacité, le Sénégalais ayant inscrit 5 des 8 buts olympiens cette saison en Coupe d’Europe.

Une ou deux pointes?

Baky Koné pourrait, du coup, jouer seul en pointe avec Ben Arfa à gauche, Valbuena en meneur de jeu et Ziani à droite. A moins qu’Eric Gerets ne décide d’aligner l’Ivoirien au côté de Mamadou Samassa.

Suivez en live-comme-à-la-maison le dernier match de Ligue des champions des Marseillais dès 20h45... Et Tout l'après-midi, le live heure par heure des événements en direct de Marseille....