Le TLM croit encore en Gilson

- ©2008 20 minutes

— 

Il devait être l'arme fatale de l'attaque du TLM cette saison. Mais depuis son arrivée à Tourcoing en juillet, le Brésilien Gilson a surtout accumulé les blessures. Avec ses trois déchirures abdominales d'affilée, l'ex-international connaît plus les salles de soins que les parquets français. Un véritable handicap pour le TLM. « Ça nous oblige à sacrifier le collectif. Avec la blessure de Gilson, les joueurs tournent pour occuper la place de pointu. Du coup, il y a très peu de rotations », explique Marcelo Fronckowiak, le coach du TLM. Pour pallier l'absence de son attaquant, le club avait pensé un temps faire appel à un joker, avant d'abandonner faute de moyens.

Pourtant, en recrutant « Papy Gilson », âgé de 40 ans, le TLM était conscient des risques. Et aujourd'hui, même si la recrue n'a disputé qu'un seul match, Marcelo assume toujours ce choix. « C'est un super-joueur qui a été décisif partout où il est passé », se rassure-t-il. Demain, Gilson, « à 60 % de ses moyens », sera de retour dans le groupe, qui se déplace à Tenerife (coupe d'Europe). Enfin le bout du tunnel pour le Brésilien ?

F. L.