Revivez le live de Roma-Bordeaux

Alexandre Pedro (RB pour l'avant match)

— 

Ils peuvent marquer l'histoire de leur club. Les Girondins ont l'occasion, ce soir (20h45), d'atteindre les huitièmes de finale de la Ligue des champions, pour la première fois. Ils signeraient ainsi une performance digne de leur dernière grande épopée européenne, en Coupe UEFA, il y a douze ans déjà.

Car leur défi est de taille: ils doivent impérativement remporter ce dernier match de poule sur le terrain de l'AS Rome, que tout autre résultat qualifierait. «On ne va pas y aller la fleur au fusil, car ce serait le meilleur moyen de perdre, prévient cependant Laurent Blanc. On a 90, voire 95 minutes pour gagner. C'est un match qui va se jouer sur un détail. Il faudra d'abord penser à bien défendre.»

Une série à poursuivre

Les Bordelais ne devraient donc pas sortir de leur schéma tactique habituel, sur la scène continentale, avec un milieu renforcé et un seul attaquant de pointe. Une prudence qui s'explique aussi par l'état de forme actuel des Italiens. Dominés dans le jeu à Chaban-Delmas, début octobre, même s'ils avaient finalement su profiter de l'expulsion d'Henrique pour s'imposer (1-3), ils ont depuis redressé la barre.

Vainqueurs de Chelsea (3-1) et de Cluj (1-3) en Ligue des champions,
ils restent également sur une série de quatre succès en championnat. Un renouveau qui est lié aux choix techniques de leur coach, Luciano Spalletti, et au retour de blessure de leur attaquant et capitaine, Francesco Totti.

Réussir l'exploit


«Totti, pour l'AS Rome, c'est plus qu'un joueur, explique Laurent Blanc. C'est la bannière du club. Quand il est là, il métamorphose ses partenaires, et donc l'équipe. Mais je préfère qu'il soit présent. Sinon, on dirait qu'une victoire là-bas n'est pas vraiment un exploit.» Exploit, un terme récurrent dans la bouche des Girondins, notamment dans celle de Marouane Chamakh. «On y va pour ça, annonce l'international marocain. On rêve de devenir joueur de football pour disputer ce genre de match.»

Suivez et commentez le match des Girondins en live-comme-à-la-maison dès 20h45...