« Il faut trouver un équilibre »

Recueilli par Sandrine Dominique - ©2008 20 minutes

— 

La prestation d'ensemble de l'OM a été bonne à Toulouse dimanche (0-0). Hélas, vous n'avez pas su trouver la faille en attaque. Comment expliquez-vous cette stérilité ?

Effectivement, dans le contenu ce n'était pas si mal. Mais il a manqué la dernière passe pour marquer. On savait que les Toulousains allaient être regroupés devant leur but quand on a vu la composition de l'équipe. Mais on doit progresser dans le jeu à une touche de balle à deux ou trois joueurs pour tenter de débloquer la situation dans des matchs fermés comme celui-ci. Ce que fait très bien Lyon par exemple.

On a vu un OM appliqué en défense. Est-ce que ça n'a pas aussi joué dans le manque d'efficacité offensive ?

On possède une équipe portée vers l'attaque, mais on encaisse du coup beaucoup de buts. Depuis deux matchs et même si cela n'a pas payé à Liverpool (1-0), on se rend compte qu'on est tous plus concernés par les tâches défensives. Toutefois, il faut savoir trouver un équilibre entre les deux et évoluer en bloc. On doit insister là-dessus. Car ce n'est pas parce qu'on défendra mieux qu'on marquera moins.

L'Olympique de Marseille n'a pris que deux points lors des trois dernières journées de L1. C'est peu pour un prétendant au titre...

C'est clair, on perd des points. Même si ramener un nul de Toulouse ce n'est pas trop mal, on a surtout perdu des points à domicile [défaite face à Lorient 3-2 et nul face à Lille 2-2]. Et on s'aperçoit que tout peut aller très vite au classement. Il y a quelque temps, on disait que les trois gros, Lyon, Bordeaux et Marseille, avaient fait le trou en tête. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Il n'y a pas que l'OL qui va jouer le titre. Nice, Rennes, Lille et Marseille peuvent aussi être champions. A condition, en ce qui nous concerne, de ne plus perdre de points à la maison.