Le Racing traîne la jambe

- ©2008 20 minutes

— 

Claudiquant en Ligue 2, les joueurs strasbourgeois ne sont pas au mieux physiquement. Depuis un mois, l'infirmerie du RCS déborde. Le cas le plus sérieux est celui de Quentin Othon, victime d'une fracture du péroné face à Tours, le 7 novembre, et dont l'indisponibilité est évaluée à près de six mois. Dix jours plus tard, c'est le Brésilien Marcos, victime d'une entorse au genou, qui a déclaré forfait jusqu'à la trêve. « Ça évolue dans le bon sens mais doucement », positive François Pietra, l'un des docs du Racing.

La semaine dernière a été fatale à quatre joueurs strasbourgeois. Alors qu'il faisait son retour dans le groupe après une entorse à la cheville gauche, Steven Pelé a rechuté. Sa présence contre Amiens est hypothétique. Les cas de Harlington Shereni (ischio-jambiers) et Mamadou Bah (cuisse) sont réglés. Ils ne rejoueront qu'en janvier. Emil Gargorov souffre de la cuisse et est incertain pour le déplacement en Picardie, lundi prochain.

F. H.